SÈYO-CCB vs Factory. 16 Nov. 2013.

Pour la prochaine exposition, dont le vernissage se déroulera le samedi 16 Novembre 2013 à 17h, nous aurons le grand plaisir d’accueillir SÈYO, du crew CCB.

flyerseyo2

Sacha Mercier, dit «Sèyo», est né à Bienne le 3 mars 1969, il est marié et père de deux enfants. Graffiti artiste à plein temps et au talent reconnu, il s’est à ce jour encore montré discret dans les galeries et autres lieux de diffusion et représentation en matière d’art contemporain. Cela ne l’a pour autant pas empêché de devenir, au fil du temps et des ses multiples oeuvres sur toiles ou murs, l’une des figures les plus emblématiques de la scène Hip Hop suisse et européenne, depuis maintenant plus de trois décennies.

 Touché de plein fouet par la culture Hip Hop en 1983 alors qu’elle n’en était encore qu’à ses balbutiements en Suisse, c’est par le biais de films références, comme «Wild Style» (Charlie Ahearn, 1982), «Style Wars» (Tony Silver, 1983), ou encore «Beat Street» (Stan Lathan, 1984) que la rupture avec les codes socio-économiques et culturels de l’époque s’opéra pour notre artiste en devenir. C’est dans un premier temps au travers d’une nouvelle forme d’expression artistique que l’élément déclencheur allait s’effectuer : le breakdance, et la creation, avec ses différents membres, du collectif des «Jazzy Rockers», dont Sèyo devint rapidement l’une des figures de proue.

 Si le graffiti à pu être considéré par ses détracteurs, initialement, comme un moyen de contester l’establishment, il se révéla rapidement, par la suite, être un mode d’expression et une forme d’art à part entière qui s’imposèrent à Sèyo comme une évidence. C’est dans cette optique qu’il évolua au fil du temps et des générations émergentes, jusqu’à atteindre la notoriété et le respect de toute la communauté Hip Hop d’ici ou d’ailleurs.

 Il réussit dès lors à conjuguer dans la plus pure des traditions, figures de styles picturales propres et prouesses remarquées en tant que danseur, pour nous faire partager et apprécier, avec intensité et sincérité, les éléments de la culture Hip Hop et son «art de rue» au quotidien, sans doute salvateurs d’une jeunesse en manque de modèles ou repères…

Infos: seyo.ch

—————-

Par ailleurs, nous profitons de l’occasion pour vous annoncer l’exposition qui suivra. Nous accueillerons le crew ADP, soit Ten, Dmes, Saké et Wax. Ils nous présenterons une exposition collective de leurs oeuvres pour notre plus grand plaisir dedieu! Le samedi 14 décembre 2013.

Event Facebook

Publicités
Publié dans Events | Tagué , , , , , ,

IN/OUT – SYBZ + MEYK

IN/OUT; Durant l’été 2013, nous avons relâché dans leurs milieux naturels, 2 oeuvres exposées en décembre 2012 à la Factory. SYBZ + MEYK

 

Publié dans Events | Tagué , , , ,

N.Bamert aka Original VS Factory

Pour la prochaine exposition, nous avons le plaisir d’accueillir Nicolas Bamert, aka Original. Il nous présentera ses travaux sous le titre « Du béton ». Nous vous attendons nombreux pour le vernissage qui aura lieu le vendredi 4 Octobre, à 18h30. Aight!

Par ailleurs, vous pouvez toujours venir voir l’exposition de Ben Von hill, et ce jusqu’à ce Samedi!

BAMERT

Page Facebook: Original

Publié dans Events | Tagué , , , , , ,

Ben Vonhill vs Factory

Ce vendredi 6 septembre à 18h! Outsiders Factory.

Ben FLY

Publié dans Events | Tagué , ,

20 ans!

Le Festival des 20 ans de l’Espace Autogéré de Lausanne, c’est du jeudi 29 Août au Dimanche 1 septembre 2013! Et ça va péter! César-Roux 30, Lausanne.

Infos: squat.net/ea

20ans

Publié dans Events | Tagué , ,

PBK9 Expose / 28 juin -> 28 juillet 2013 / Vernissage vendredi 28 juin / Outsiders Factory

PBK9_FLYER_EXPO_FACTO_2013Fondée en mars 2009 par 4 jeunes lausannois, l’association PBK9 cherche à faire découvrir, à promouvoir et à diffuser la culture graphique urbaine par l’organisation d’événements culturels, de soirées ainsi que par la production d’œuvres. Ce collectif, aujourd’hui composé d’une vingtaine de personnes, a notamment mis sur pied l’événement DROP dont les deux premières éditions ont eu lieu en 2010, à l’Arsenic et au Romandie, et en 2012, aux Docks.

Le concept de DROP? 2 jours d’exposition, de live act, de musique et de partage, ainsi qu’une soirée pour lier le tout. Véritable festival visuel, DROP donne l’occasion au public de découvrir les créations d’une multitude d’artistes suisses et internationaux, le tout exclusivement en noir et blanc.

Cet été, ce sont les membres de PBK9 eux-mêmes qui exposent leurs travaux à l’Outsiders Factory. Cette fois-ci pas de règle, pas de limite, chacun a eu carte blanche pour dessiner, couper, coller, vectoriser, photographier ce que bon lui semblait.

Expo du 28 juin au 28 juillet 2013. Vernissage le vendredi 28 juin, dès 18h. Venez nombreux/euses !

http://www.pbk9.com/

Publié dans Events

JAVIER SANCHIS 31 mai – 23 Juin 2013 – Outsiders Factory

UNDERGROUND » est un travail photographique né après avoir été saisi par l’ambiance des escaliers de Chauderon, à Lausanne, un des lieux d’expression du « street-art » de cette ville. Dans ce lieu de passage, entre le haut et le bas du centre-ville, des graffitis élaborés aux vives couleurs s’entremêlent, se complètent et s’intègrent dans une architecture très particulière, où l’intérieur et l’extérieur semblent se confondre, entre fermeture et ouverture à la rue. L’atmosphère est saisissante et la nuit augmente cette sensation, par le jeu d’ombres et de lumières artificielles qui donnent l’impression d’être dans un monde onirique, même cauchemardesque. Mon travail a consisté à donner une vision subjective de ce ressenti. En jouant avec les graffitis et l’architecture des compositions complexes apparaissent, avec des scènes aux espaces multiples, rappelant par moments les dessins impossibles de M.C. Escher (1898-1972) qui introduise souvent des escaliers dans ses images. La recherche des points de vue a été intense, fortement limité par l’espace très exigüe, ainsi que de l’éclairage, pour donner une vision d’un monde irréel, phantasmatique. A ce jeu de composition j’ai rajouté une figure humaine, diffuse et imprécise, parfois incomplète, qui donne un point de repère dans ce labyrinthe intriqué de formes et figures irréelles. Travaillant souvent avec des temps d’exposition lent, la figure est en mouvement et apporte une dynamique à l’ensemble de la composition, incitant au spectateur à interagir, à s’introduire dans la scène et même, à construire une histoire. La grande taille des images (160cmx110cm), sans cadre et contreplaqué en aluminium, permet de donner l’impression que les graffitis sont retournés aux murs, d’où ils ont été saisis et immortalisés. En effet, la plus part de ces graffitis n’existent plus, recouverts par des nouvelles peintures.

Javier Sanchis

Vernissage ce vendredi 31 Mai à 18h. A la Factory.

Sanchis flyer COLOR

Publié dans Events | Tagué , , , ,